Cas d'application

Documenter l’existant pour la transformation d’installations du secteur de l’alimentation et de la boisson

Documenter l’existant pour la transformation d’installations du secteur de l’alimentation et de la boisson

Documenter l’existant pour la transformation d’installations du secteur de l’alimentation et de la boisson

Gestion des installations / documentation de l’existant – Grâce au scanner laser de FARO, CMDS peut documenter le « tel que construit » d’installations du secteur agro-alimentaire dont la surface est comprise entre 100 et 10 000 m². Sa portabilité et sa facilité d’emploi permettent à l’entreprise d’effectuer des relevés 3D complets tout en minimisant le temps passé sur place.

Il existe peu de documentation, voire aucune, pour les installations construites avant l’ère de la modélisation par CAO ou, dans de nombreux cas, elle ne correspond pas exactement à la structure construite. Cette absence de plans peut entraîner des retards lors des projets de transformation pour lesquels les entrepreneurs ont besoin des dimensions exactes afin de comprendre ce qu’ils doivent construire. Traditionnellement, les méthodes de conception et de construction classiques reposent sur la collecte et le regroupement des informations à partir des plans existants et des relevés manuels réalisés sur le terrain afin de créer des modèles CAO à jour. Cette méthode peut toutefois prendre beaucoup de temps et revenir cher.

Pour CMDS, une entreprise qui est spécialisée dans la conception et la construction d’installations dans le secteur de l’alimentation et de la boisson, dont le siège se trouve à Cypress, en Californie, la technologie de numérisation par balayage laser 3D représente une solution efficace et économique dans le cadre de ses projets 2D et 3D de mise aux normes. En intégrant la numérisation par balayage laser à son processus de travail, CMDS peut collecter de manière plus rapide et plus efficace les mesures des installations non documentées telles qu’elles ont été construites.

LE PROBLÈME
Avant d’intégrer la technologie de numérisation par balayage laser à leur processus de travail, CMDS utilisait une combinaison de mesures réalisées avec des mètres à ruban, des niveaux laser, des théodolites, des niveaux, des fils à plomb et des télémètres laser afin de collecter les données des installations d’une surface comprise entre 100 et 10 000 mètres carrés. Ces méthodes, qui prennent non seulement beaucoup de temps, mais sont également très fastidieuses, exposent les projets à des risques de retard ou financiers en raison de l’imprécision des données. La probabilité d’oublier une mesure essentielle est considérable avec ces anciennes méthodes manuelles. Le coût d’un tel oubli peut s’avérer élevé car il faut de nouveau se rendre dans l’installation afin de prendre les mesures manquantes, ce qui revient cher en termes de frais et de temps. Imaginez par exemple que l’équipe collecte les données d’une installation qui se trouve à Baldwinsville, New York, et s’aperçoive qu’il lui manque une mesure essentielle à son retour au siège, à Cypress, en Californie. Les frais de transport et d’hébergement supplémentaires peuvent faire la différence entre un profit ou une perte pour l’entreprise. Pire encore, ce retard pourrait entraîner le non-respect d’un jalon du projet et lui faire perdre un client.

LA SOLUTION
Après avoir évalué plusieurs concurrents, CMDS a estimé que le scanner laser de FARO procurait tous les avantages nécessaires à son activité : facilité d’utilisation, coût faible et portabilité. « Par rapport à d’autres scanners terrestres, cette unité est portable, ce qui nous permet de l’expédier ou de la transporter sur les sites des projets dans tout le pays. Au niveau de la facilité d’utilisation, il fait partie des meilleurs car il faut moins de temps pour le mettre en place et il n’est pas nécessaire de le brancher à un ordinateur portable afin d’enregistrer les données numérisées », déclare Vernon Jensen, PDG et propriétaire de CMDS.

Le scanner laser collecte toutes les données et permet d’éviter à l’équipe de revenir dans les installations du client pour effectuer des relevés 3D supplémentaires. De plus, les données collectées constituent un dossier permanent qui peut être réutilisé de nombreuses fois pour des projets ultérieurs. CMDS utilise souvent le nuage de points collecté à l’aide du scanner laser FARO dans le cadre de ses projets de gestion des installations afin d’indiquer l’emplacement exact des différentes machines. Ces informations permettent aux clients d’identifier rapidement les pannes des composants afin de réduire les temps d’interruption de fonctionnement de l’usine. Lors d’un projet récent pour une grande usine de boissons, CMDS était chargée de déplacer une remplisseuse de cannettes de 0,72 litres et une ligne de conditionnement vers une autre installation. Les plans de l’usine initiale de la ligne de remplissage de canettes de 0,72 litres étaient complètement différents de ceux du nouveau site où il fallait au préalable supprimer une ligne de remplissage de bouteilles de 0,36 litres et une ligne de conditionnement avant d’installer le nouveau système. En numérisant les installations de remplissage de bouteilles et de cannettes, l’équipe de conception a pu identifier les parties du système existant qui pouvaient être utilisées dans la nouvelle installation et la meilleure manière d’installer les composants de la ligne de conditionnement sur le nouveau site. Les méthodes de mesure classiques afin de documenter les installations auraient prises entre cinq et dix jours à quatre ingénieurs. Grâce au scanner laser de FARO, CMDS a pu économiser plus de 180 heures-homme, réduire l’équipe des ingénieurs à deux personnes qui ont passé une seule journée chacun dans les installations.

RETOUR SUR INVESTISSEMENT
Le scanner laser FARO permet à CMDS de respecter ses engagements, qui consistent à fournir des livrables 3D de qualité afin de réaliser le processus de documentation, vis-à-vis des clients. Depuis qu’elle a intégré la numérisation par balayage laser à son processus, l’entreprise a amélioré de dix fois la cohérence et l’utilité de son processus de travail. « Les méthodes de mesures obsolètes prennent beaucoup de temps, et, comme le dit le proverbe, « le temps, c’est de l’argent ». L’énorme avantage de la numérisation par balayage laser consiste en ce qu’il est quasiment impossible d’oublier une mesure. Cela peut coûter très cher de revenir sur un site afin de collecter des données, en particulier lorsqu’il est loin. Nous n’avons plus à le faire puisque nous les collectons toutes dès la première fois », explique M. Jensen.

A propos de CMDS

La société Construction Management and Design Services (CMDS) est basée à  Cypress, en Californie. Spécialisée dans la conception et la construction d’usines agro-alimentaires, elle utilise des technologies de pointe, comme la technologie de numérisation laser 3D. En intégrant des scanners 3D dans ses flux de travail, CMDS est capable d’effectuer des relevés précis et détaillés d’installations et d’obtenir la documentation 3D du  « tel que construit ».

Télécharger le pdf

Contact Us

Phone: +33 (0)173313210
Freecall: 00800 – 3276 7253
Fax: +33 (0)1 73313240

FARO | 13 rue de la Perdrix – Bât Les Sitelles Hall E , Hall D
93290 Tremblay En – France

 

Notre site internet a été mis à jour.

Si vous possédez déjà un compte FARO, veuillez vous inscrire de nouveau.