fbpx

Cas d'application

Preuves médico-légales de référence avec le scanner laser de FARO

Preuves médico-légales de référence avec le scanner laser de FARO

Preuves médico-légales de référence avec le scanner laser de FARO

Accidentologie / Documentation 3D – Des tests contrôlés sont utilisés pour créer une documentation 3D comme données de référence pour déterminer la vitesse de la voiture lorsqu’elle heurte un enfant à pied.

Les nouvelles technologies font le bonheur des téléspectateurs fans de séries policières, mais les vrais enquêteurs de scène de crime travaillent d’arrache-pied, repoussant sans cesse les limites de la science médico-légale, documentant les cas et fixant des points de comparaison pour les événements du monde réel. C’est le travail de Michal Frydrýn et de ses collègues du Département des experts médico-légaux dans le transport (DFET) à l’Université technique tchèque (CTU) de Prague. Au service des unités de police ou des tribunaux du pays, l’équipe utilise son expertise pour analyser les accidents de la route. Elle se rend sur site, documente la scène et remet un rapport médico-légal.

« C’est ce qui est exigé pour ces rapports qui guident notre propre recherche de référence, explique Michal. Récemment, nous avons étudié la sécurité passive des voitures spécifiquement pour la protection des enfants piétons. C’est un projet de longue haleine qui nous a pris trois ans : nous avons créé un laboratoire médico-légal spécialisé dans les locaux de l’université, nous l’avons équipé du matériel approprié, dont des outils de mesure traditionnels et des dispositifs anthropomorphes d’essai adaptés (mannequins pour crash test), puis nous avons lancé un programme de test et d’évaluation. »

Michal explique que la dernière année du projet, le DFET a utilisé un scanner laser Focus3D de FARO : « L’arrivée du scanner FARO nous a permis d’améliorer considérablement nos données de référence et la documentation 3D.

Au sein de l’environnement de laboratoire soigneusement contrôlé, nous avons fait accélérer une voiture Skoda à des vitesses de 10, 20 et 30 km/h et l’avons fait entrer en collision avec un mannequin enfant P6. Le mannequin était conçu pour heurter la voiture comme le ferait un enfant et pour enregistrer les effets sur le corps d’un enfant. Avec le Focus3D, nous avons pu enregistrer toute la scène et créer une documentation extrêmement détaillée de la déformation de la voiture – et notamment du capot. Grâce au Focus3D, nous avons pu collecter plus d’informations sur la position des objets sur le lieu de la collision et plus de détails sur la déformation du véhicule que ce qui était possible avec l’équipement de numérisation laser que nous utilisions auparavant. Cette augmentation des détails a permis d’ajouter une nouvelle profondeur à notre documentation. »

Résultat : ces données de référence fondamentales permettent au DETF d’examiner les capots de véhicules similaires après de vrais accidents et de déterminer la vitesse du véhicule au moment du choc avec l’enfant. Michal insiste sur ce dernier point : « Sur le lieu de l’accident même, le Focus3D nous permet de documenter rapidement la scène avec d’innombrables détails 3D pour aider à analyser, ce qui nous permet d’apporter des preuves fiables et opportunes aux tribunaux ».

Télécharger le pdf

Hotline du Service Après-Vente

N° gratuit: 00800 3276 7378

N° direct: +49 7150 9797 400

support@faroeurope.com

Notre site internet a été mis à jour.

Si vous possédez déjà un compte FARO, veuillez vous inscrire de nouveau.

Ce site utilise des cookies (cookies tiers inclus). Certains cookies sont essentiels au bon fonctionnement de notre site, d´autres sont optionnels mais nous aide à améliorer notre site web, y compris les paramètres de langue et d'emplacement et l'analyse du site. Plus d´informations sur l´utilisation des cookies, comment les paramétrer ou les désactiver. En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. x